Ce qui inquiète les marchés

Si vous suivez l’actualité boursière alors vous aurez constaté qu’il y a plusieurs sujets qui inquiètent concrètement les marchés financiers et qui les déstabilise au point qu’il est de plus en plus difficile de pouvoir les anticiper de manière cohérente et certaine. C’est notamment la croissance mondiale et sa vigueur qui sont au centre des préoccupations chez les opérateurs de bourse dans la mesure où celle-ci ne fait que baisser depuis maintenant de nombreux mois. Ce qui inquiète les opérateurs, c’est aussi le fait aucun signe tangible de reprise ne semble se pointer à l’horizon, au contraire ce sont davantage des signes d’exacerbation de la crise et du déclenchement d’une nouvelle crise financière qui semble s’annoncer. Difficile dans ce contexte d’être serein dans la mesure où le cycle dans lequel nous sommes a commencé en 2008 et devrait arriver à sa fin c’est-à-dire être en phase de baisse. Que ce soit une lecture macro-économique ou micro-économique force est de constater que les fondamentaux ne sont plus là la baisse des prix des matières premières en témoignant premier lieu un phénomène qui semble ne pas vouloir se stabiliser que ce soit la hausse ou à la baisse, ce qui renforce le sentiment d’incertitude auprès des opérateurs de marché.

Faillite des banques US

Les premières faillites de banques américaines sont d’un des premiers signes tangibles qu’une nouvelle crise financière est en train de se former ce qui ne manque pas d’inquiéter non seulement le milieu bancaire qui est très sensible à cette thématique mais également les grande entreprise qui pourrait en payer directement les conséquences.

chine
Alors que centrales sont incapables de pouvoir mettre en place des réformes pour rassurer les marchés on ne sait plus véritablement sur quel pied danser concernant la mise en place d’une stratégie cohérente et durable. Si l’on ajoute à ces phénomènes la baisse quasi systématique de l’économie chinoise, qui est pourtant censé être un des pilliers de l’économie mondiale, ne cesse de montrer des signes de faiblesses ce qui n’est pas un élement rassurant.

La liquidité, autre problème inquiétant

La liquidité est un élement qui ne cesse de se détériorer. Or, il est pourtant un élement central de la santé des marchés, afin que les opérations de trading puisse se réaliser sans encombre. Il y a en réalité beaucoup plus de vendeurs que d’acheteurs, ce qui est évidemment un signe négatif pour les marchés mais aussi par extension pour les économies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>